Santé & Bien-être

Des pertes blanches mais normales…

By  | 

image

Comme le nom l’indique, ce sont de petites substances blanches qui sortent de l’appareil génital de la femme. C’est un phénomène tout a fait normal mais, il arrive que ces pertes deviennent le témoin d’une infection vaginale.

Les pertes blanches sont le résultats de l’auto-nettoyage du vagin. C’est un mélange de cellules vaginales,de sécrétions, de glaire cervicale et de différentes autres cellules telles que des globules blancs d’après le gynécologue Abdoulaye Diop. On y retrouve aussi de la flore qui est un ensemble de « bons microbes » qui protègent le vagin.
Il arrivent aussi que ces pertes blanches soit le siège d’une infection.

Comment faire la différence entre des pertes normales et une infection?
Les pertes blanches normale ont 5 caractéristiques principales:
– elles sont blanches,
– elles ne grattent pas,
– elle n’ont pas d’odeur désagréable,
– elle ne sont pas abondantes,
– elles ne sont pas accompagnées de douleurs du bas-ventre.

Si un seul de ces caractères changent, on considère les pertes comme étant pathologiques:
– si elles sont jaunes, verdâtres ou marrons,
-si elles grattent (principal signe des infections dues aux champignons)
– si elles ont une odeur désagréable ou très forte,
– si elle sont abondantes, tachant complètement le linge ou si vous n’en avez jamais,
– ou si elles sont accompagnées de douleurs du bas-ventre,
Ont peut alors estimer qu’il s’agit probablement d’une infection ou d’un déséquilibre et il faudra aller en consultation.

Un traitement sera proposé selon le type de pertes blanches pathologiques. Une bonne hygiène intime, sans excès, permet de maintenir ces pertes normales. Comme quoi l’excès de propreté est nuisible 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *