Cuisine

Le « Yeet », indispensable dans la bonne cuisine

By  | 

image

 

Et si on faisait une petite pause gourmande? Pour certains, il est hors de question d’en avaler une seule bouchée aussi petite soit-elle. Ce fameux Yeet reste quand même la cerise sur le gâteau de certaines personnes qui ne peuvent s’en passer.

Cuisiné dans plusieurs plats différents, le Yeet donne goût au riz au poisson et parfois même au riz à la viande préparé pendant les grandes cérémonies. On peut ainsi donc, selon les femmes, le retrouver dans du riz au poisson, du « mafé », du « kaldou », du « dakhine » et bien d’autres plats.

Ce fruit de mer séché qui se consomme sans modération chez certaines personnes est aussi préparé dans d’autres pays de la sous région mais se consomme frais avant d’être séché. Parfois même il est préféré quand il vient d’être peché.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *