Santé & Bien-être

Stop à l’auto-destruction !

By  | 

Consommation-d-amphetamines-et-maladie-de-Parkinson-un-lien-existe

 

Elle peut être à portée de main et peut vous détruire d’une manière assez rapide et inattendue. La drogue est le meilleur moyen de détruire le cerveau et la vie d’une personne en temps record, composé de forts produits chimiques. Ce stupéfiant est une phénéthylamine à laquelle a été rajouté un groupement méthyle (-CH3) en position α (alpha) de sa chaîne, ce qui donne Alpha-Méthyl-Phénéthylamine, d’où le nom simplifié AMPHETAMINE.

Les résultats attendus après la consommation de cette poudre ne s’arrêtent pas qu’aux effets qu’ils peuvent vous procurer  mais sont suivis de réactions indésirables tels que : l’irritabilité, la dépression, la lassitude et parfois des réactions d’agressivité.

Des chercheurs américains ont suivi et étudié les données de plus de 66.000 personnes entre 1964 et 1973, puis en 1995. Au total, quelque 1.154 personnes étaient atteintes de la maladie de Parkinson à l’issue de l’étude. Au plan somatique, les amphétamines accélèrent le rythme cardiaque, d’où hypertension artérielle avec des risques d’hémorragies (cerveau, poumon), et troubles du rythme. De plus, elles ont une action vasoconstrictrice qui aggrave encore l’hypertension. Elles accélèrent aussi le rythme respiratoire.

Raisons de ne pas s’y aventurer, cette drogue vous donne l’impression d’être le centre du monde. Vous oubliez tout ce qui est conformisme et passez complètement à côté de tout. Surtout chez les femmes, elles peuvent entrainer le dérèglement de votre cycle menstruel et une grosse perte d’appétit entrainant une perte de poids considérable et vous détruit complètement le visage.

La drogue est une substance pouvant entraîner la mort, alors mieux vaut l’éviter .

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *