Accessoires

Mode Tabaski

By  | 

980a65643ea085a5cb9389f28c2c1e88_L

La fête s’ approche à grand pas , hommes femmes enfants tout le monde se cherche son petit coin de créateur ;les ateliers de couture sont de plus en plus nombreux et on remarque une clientèle féminine beaucoup plus assidue chez les tailleurs .La TABASKI ;L AID EL KEBIR ou la fête du mouton pour les enfants se prépare souvent très activement au Sénégal ;les tailleurs en majorité nous expliquent qu’ils voient beaucoup plus de femmes que d’hommes « La plus part du temps ce sont les femmes qui viennent nous voir avec leurs tissus » .Une grande partie des femmes préfère se pencher sur les magazines de mode pour y copier des modèles et rares sont celle qui viennent avec les leur ,raison pour la quelle on retrouve ces magazines dans presque tous les ateliers de couture.

Une couturière nous confie « on aurait préfère satisfaire nos clients avec nos propres créations, les tailleurs sont aussi des artistes qui sont bien inspirés » Selon elle les prêts a porter représentent une grande partie de leur blocages « nos modèles sont de plus en plus délaissés par nos clients rares sont les personnes qui viennent en nous laissant le soin de leur créer un modèle, et a l approche des fêtes de plus en plus de personnes préfèrent acheter un prêt à porter plutôt que de faire des va et viens chez les tailleurs » .Mais malgré tout ils font tout pour garder leur clientèle en se surpassant pour les satisfaire, Borderie ,Perlage , ou peinture sur tissus tout dépend du gout du client ou de la proposition faite par le tailleur. « Pour cette année nous recevons moins de demandes pour la broderie (DAMINA) seuls les hommes en demandent pour leurs habits de fete, Rares sont les femmes qui veulent le (gros fil) elles préfèrent le Perlage ou la peinture »

Les enfants non plus ne sont pas en reste le plus souvent eux aussi choisissent leurs model selon la mode des grandes personnes « Mes filles me disent qu’elles veulent du perlage, c’est parce que ça brille et elles veulent toujours ressembler aux grands »nous explique une cliente .Mais après de longues discutions avec les couturiers reviennent toujours les genres de phrases tel que  « les femmes veulent deux tenues pour les fêtes ,celles avec lesquelles elles préparent le repas et leur tenue du soir donc ça fait beaucoup plus de travail pour nous et la gestion du temps de couture de toutes les commandes nous devient un peu difficile … » .Néanmoins La période des fêtes n est pas que celle des tailleurs mais aussi celle des salons de coiffures et marchés pour un complément de bon « SAGNSE » comme le disent les sénégalais.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *